Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

La Villa Bissinger à Ay

Sur les hauts de la ville d’Ay, Rue Jeanson, une imposante maison attire l’attention par sa banderole annonçant l’Institut international des vins de Champagne.

A la fin du siècle dernier, quelques élus locaux pensèrent nécessaire de créer, sous forme associative, un organisme ayant pour but d’aider à la connaissance et à l’étude du patrimoine culturel des vins de Champagne. Vaste sujet qui devait avoir sa place dans la promotion du champagne à travers le monde.



La ville d’Aÿ possédait une maison ayant autrefois appartenu à la maison de Champagne Bisinger –prononcé en français bissinger- maintenant disparue. Il restait à l’adapter à la fonction et notamment à la doter, au rez-de-jardin, d’un amphithéâtre de 80 places équipé pour les dégustations. Des salles pour séminaires ainsi qu’une salle à manger ont aussi été aménagées.


Sous la présidence de Pierre Cheval, premier adjoint au Maire d’Aÿ, l’Institut, dirigé par Etienne Monet, comprend essentiellement deux entités nécessaires à sa mission.

 

 


L’Ecole des vins de Champagne initie à une connaissance gustative de ces vins d’exception. Des sessions d’initiation à la dégustation sont proposées ainsi que des dégustations à thème. L’accord des vins avec les mets est aussi enseigné. Par ailleurs, pour les professionnels soucieux d’approfondir leurs connaissances du champagne, l’Institut propose des modules de formation.


Le Centre d’études de la vigne et du vin en Champagne (CEVVIN) est plus particulièrement actif pour promouvoir le patrimoine culturel en rapport avec la vigne et le vin. L’Institut, dans ce domaine, veut rassembler les initiatives et les faire connaître. Il s’intéresse aux travaux des universitaires entreprenant des recherches et, pour certains chercheurs, il devient le lieu de convergence de leurs études avec les professionnels. Ainsi, chaque année, grâce à l’aide du Conseil général, trois étudiants sont récompensés* par une allocation de recherche de 3000 euros. Depuis 2010, leurs travaux peuvent être publiés dans les « Cahiers de la villa Bissinger » dont le numéro 2 paraîtra fin 2011. Le numéro 1 a, entre autres études, publié une intéressante rétrospective de Claudine Wolikow sur « La délimitation de la Champagne viticole ». En interne, une collectrice de mémoire rassemble des témoignages locaux tels que des interviews d’anciens vignerons. Enfin, le CEVVIN débutera en septembre un nouveau cycle de conférences, en entrée libre et gratuite, permettant de faire connaître à tous publics des sujets en rapport culturel avec le champagne. Ces conférences ont généralement lieu à 18h30, donc dans un horaire pratique pout tous. Elles peuvent être notamment du domaine de l’art, de l’histoire, de la sociologie et de l’économie.

Sur le plan du patrimoine immatériel, l’Institut international des vins de Champagne tient donc une place spécifique lui permettant de participer activement au rayonnement du champagne et de la Champagne.


Plus de renseignements sur le site de la villa : http://www.villabissinger.com/ 


Jean-Pierre Filtz